Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Association cultuelle de l'Eglise protestante unie de Saint Lô-Manche Sud.

Lire l'évangile selon Marc à Saint-Lô

Après une année passée à lire les épîtres aux Thessaloniciens, le pasteur Basile Zouma nous propose d'étudier l'évangile selon Marc.

Marc, le plus court des évangiles du Nouveau Testament est aussi le plus ancien dans sa forme actuelle. Il fait partie des trois évangiles synoptiques (Matthieu, Marc, Luc) qui offrent tant de parentés qu'on peut les voir simultanément (synopse). Matthieu et Luc ont eu en partie pour source Marc.

Basile attire notre attention sur la formation des textes des évangiles et reprenant la formule du théologien allemand Käseman, il explique que les évangiles sont les reflets pluriels du charisme extraordinaire de Jésus de Nazareth mort en 30 de notre ère.

L'évangile de Marc est écrit dans un temps de détresse, peu avant ou peu après l'an 70. C'est l'époque de la guerre juive et de la chute de Jérusalem. Quarante ans après la crucifixion de Jésus, qui fut un traumatisme comparable à celui de l'exil pour les rédacteurs des livres du premier Testament. A noter l'importance de la crucifixion dans l'évangile selon Marc, crise qui ouvre à la douleur mais aussi à la foi. Dans Marc, le centurion crie sa foi non pas au moment de la résurrection mais au pied de la croix.

Cet évangile ne commence ni par un prologue théologique (Jean), ni par une généalogie (Matthieu), ni par des histoires de l'enfance (Luc) mais par un entête abrupte de déclaration de foi: "Commencement de la bonne nouvelle de Jésus-Christ, fils de Dieu". Bonne nouvelle par Jésus ou bonne nouvelle qui est Jésus?

Qui est Marc? le texte de l'évangile lui même est anonyme. Il a pu être identifié au Jean-Marc des actes des apôtres, compagnon de Paul, cousin de Barnabé, secrétaire de Pierre (?).

Basile nous invite à lire cet Evangile qui donne du Christ une figure déconcertante...

Prochaine réunion le vendredi 7 novembre 2014 au temple de Saint-Lô à 20h.

Commenter cet article