Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Association cultuelle de l'Eglise protestante unie de Saint Lô-Manche Sud.

. Le groupe 4, composé d’une douzaine de personnes, a travaillé le thème 4 : « Vivre l’Eglise et être Chrétien dans la société », avec les questions suivantes :

  • Peut-on être chrétien tout seul ?
  • Comment confesser Jésus-Christ dans une société laïque ?
  • Eglise, société, qui transforme qui ?

Voici les remarques et les questions faites lors du temps de travail :

L’ « institution » Eglise semble fermée par rapport à la société

Les problèmes de société sont difficilement abordés dans l’Eglise

Les gens de l’extérieur ont du mal à cerner l’Eglise

Chacun individuellement est porteur de l’Eglise

Comment oser aller vers la société matérialiste ?

On ressent de l’ironie quand on dit qu’on est chrétien.

Vivre au milieu d’autres, et parler ensuite du pourquoi on fait telle ou telle chose, et pourquoi on est chrétien.

Dans l’Eglise, la communauté est guidée par le Saint-Esprit ; il faut parler de la Parole.

Ne pas rester dans son « cocon » bien sympathique, et aller vers les autres.

Partager l’Evangile, induit partage et tolérance.

Dans les associations laïques, on ne fait pas de différences entre croyants et non-croyants.

Il est souvent difficile de dire qu’on est chrétien.

Etre protestant, c’est porteur, car cela signifie « esprit critique ».

Peut-on être chrétien tout seul ? Non pour certains, car importance de la communauté. Oui pour d’autres, lecture privée de la Bible, et pratique privée, possibles dans le Protestantisme.

Comment se déclarer « protestant » ?

Dans les médias, « chrétien » = « catholique ».

Le « protestant » peut ou veut être le « poil à gratter » pour la société.

Les protestants sont-ils unanimes ? Non à l’unanimité.

« Dieu, c’est qui ? », « L’Evangile, ça sert à quoi ? », comment répondre à ce genre de questions dans le cadre d’une demande de bénédiction de mariage ?

Certains participants proposent le livre « Le Protestantisme pour les Nuls » Cela permet de discuter à partir de ce livre…

Pour certains, la notion de communauté est très importante.

Dieu est à l’œuvre dans les autres hommes.

On peut avoir du charisme sans être chrétien.

Certains croient en l’homme. On les dit « humanistes ».

Nous sommes censés annoncer l’Evangile. Mais comment le faire ? Faut-il témoigner, puis écouter, ou écouter, puis témoigner ?

La société est angoissante, et nous pouvons rassurer les gens.

Nous avons la volonté d’admettre la diversité dans la société.

La montée des communautarismes légitime qu’on définisse notre identité.

A l’école, on ressent de plus en plus les cultures « religieuses ».

Qui transforme qui ? L’église transforme-t’elle la société ? Ou la société transforme-t’elle l’église ?

Nous pensons avoir une attitude d’ouverture par rapport à la société.

Peut-on se servir de l’Evangile pour changer la société ?

La justice restaurative est d’inspiration chrétienne ( ?).

Etre chrétien, ce n’est pas un « sésame » !

On a fait beaucoup d’erreurs (guerres par exemple) au nom de la religion !

En tant que croyant, il faut marquer sa (ou ses) différence(s).

Etre chrétien, cela signifie parfois « accompagner », et parfois « résister ».

Le chrétien peut être vigilant vis-à-vis de la société, et peut avoir le courage de ses convictions.

Malheureusement, on peut tout faire dire à la Bible !

A l’issue du temps de travail, le groupe s’est mis d’accord sur le texte suivant pour «l’envoi »:

« Allez dans la société pour écouter et témoigner et agir !

Nous nous devons d’être une force intérieure, porteuse d’espérance, soutenue par la communauté, dans notre société angoissée »

Olivier Zannis, le 15 octobre 2014.

Cerisy vers 2017, Eglise et société.

Commenter cet article