Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Association cultuelle de l'Eglise protestante unie de Saint Lô-Manche Sud.

Fête de la Réformation, Granville 2014 (1)

Régina a décoré la table de communion de rouge, la Bible est ouverte... Le pasteur Basile nous adresse cette prédication ce dimanche 26 octobre, s'appuyant sur l'évangile du jour en Matthieu 22: 34-40:

Ce jour est fête d'une histoire, fête d'une protestation, la commémoration d'une protestation contre une dérive, celle de la vente des indulgences quand au début du XVI ème siècle la misère du peuple pouvait être source de richesse. L'acte de Luther: s'adresser à l'évêque de Magdebourg, diffuser 95 thèses contre les indulgences, cet acte donc fut une protestation et une libération. La Réforme protestante s'est voulue libération d'une tutelle, d'un excès de rites, de règles qui étouffait... Une libération de quoi? une libération intérieure, du "coeur" au sens biblique du terme c'est à dire du lieu intime où l'homme rencontre Dieu. Jésus libère de la loi et propose ce commandement unique: aimer... Dieu et son prochain. Alors dans cette optique, l'Eglise est une béquille pour porter notre foi selon Jean Calvin. Basile constate qu'aujourd'hui l'Eglise visible est petite, mais l'Eglise invisible beaucoup plus vaste. Il rappelle que Luther a lutté toute une partie de sa vie pour plaire à Dieu jusqu'à découvrir dans la Bible (lettre aux Romains) la bonne nouvelle libératrice de la Grâce seule, l'amour premier et inconditionnel de Dieu pour nous...

Notes prises de mémoire par Denis Prizé.

Commenter cet article