Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Association cultuelle de l'Eglise protestante unie de Saint Lô-Manche Sud.

Psaume 22

Ce mercredi 25 novembre, le groupe biblique oecuménique de Granville s'est réuni pour lire le psaume 22; "Mon Dieu, Mon Dieu pourquoi m'as-tu abandonné?..."

Thérèse retrouve dans ce psaume des échos d'Isaïe. Quand a été écrit ce texte ? demande Michel de Bréhal. Difficile à dire: au premier millénaire avant Jésus-Christ, sachant que le psautier a été probablement achevé au III eme siècle avant Jésus-Christ.

Combien de parties voyez-vous? Martine voit une césure dans le verset 20 :

verset 1 cri d'abandon vers un Dieu éloigné:" mon Dieu pourquoi m'as-tu abandonné?"

verset 20 un appel au Seigneur pour que le Seigneur ne s'éloigne pas: "Et toi Seigneur YHWH ne t'éloigne pas"

Ce verset qui annonce la rupture essentielle au milieu du verset 22 "Tu m'as répondu": avant, l'abaissement du verset 1 au verset 22

après, l'élévation du verset 22 à la fin.

Michel de Donville propose trois temps:

premier temps: celui de la détresse, 2 à 12, qui se termine par une courte prière

deuxième temps: celui de la misère et d'une deuxième requête, 13 à 22, qui se termine par un exaucement.

troisième temps: action de grâce, 22 à 32.

Chantal fait remarquer l'élargissement progressif du point de vue, d'un individu souffrant à Israël, aux païens, à la terre entière et même à un au-delà ("les défunts qui se courbent devant lui") , la vision eschatologique d'un nouveau peuple.

Repris par l'évangéliste Marc, ce psaume redonne espoir au profond abaissement que signifie la passion de Jésus, un Jésus qui assume tout le tragique destin individuel et communautaire d'Israël.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article