Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Association cultuelle de l'Eglise protestante unie de Saint Lô-Manche Sud.

Culte pentecôte 2015, "parler la langue de l'autre"

Ce dimanche 24 mai 2015, Denis anime le culte de Pentecôte à Granville.

Gilles, Alan ont accompagné à la musique la louange.

Madhi a présidé la sainte Cène.

Deux textes bibliques ont été lus:

-Genèse 11, "la tour de Babel".

-Actes des Apôtres 2, "la première Pentecôte chrétienne".

Voici de larges extraits de la prédication proposée par Denis:

"Quand le jour de la Pentecôte arriva".

... Sept semaines ont passé depuis l'exécution de Jésus de Nazareth. La vie a repris son cours avec son cycle des fêtes, ici la grande fête juive de Shavouot ou Pentecôte. Beaucoup ont déjà oublié la mise à mort du prophète Jésus. Pas tous... Ils sont réunis dans une maison. Qui? les apôtres, la famille de Jésus, d'autres? Ces personnes sont unies par ces semaines passées, entre deuil, chagrin, doutes et foi en ces signes de résurrection dont ils ont été témoins, ou qu'on leur a rapportés.

Dans la maison où "ils " se tiennent, vient comme un grand vent, se posent comme des brandons de feu. Images familières au lecteur des Ecritures, quand le souffle et le feu sont utilisées pour signifier une manifestation de Dieu.

Mais Luc, l'auteur présumé des Actes, va plus loin. Cent six fois il utilise dans son livre le nom pneuma "Esprit, Souffle", qualifié souvent de hagios "saint".

Qui est ce souffle? Dieu lui même affirme la foi chrétienne.

-Un souffle qui remplit la maison sans la détruire.

-Un souffle qui va mettre en avant même des gens assis, des gens qui peuvent douter.

-Un souffle qui est lumière pour éclairer.

-Un souffle qui est chaleur pour les coeurs découragés.

-Un souffle unique mais un feu qui pose sa langue sur chacune, chacun.

-un souffle qui va les faire parler.

En effet "ils" vont parler. Mais quelle langue? Ils ne vont pas inventer je ne sais quel sabir pour impressionner les foules de Jérusalem, ils ne vont pas devenir bilingues ou trilingues, mais ils vont pouvoir parler la langue de l'autre. C'est là le grand miracle de la Pentecôte, pouvoir parler la langue de l'autre. "Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans sa propre langue?"

Rêvons un peu d'une Pentecôte dans ce monde:

le Wallon comprend la langue du Flamand

le Hutu comprend la langue du Tutsi

le Coréen du Nord celle du Coréen du Sud

Elargissons:

l'homme comprend la langue de la femme (et vice versa)

le jeune comprend la langue de l'âgé (et vice versa)

Et dans notre Eglise:

le libéral comprend la langue de l'évangélique (et vice versa)

le pro bénédiction comprend la langue de l'anti bénédiction (et vice versa)

Dans cet anti Babel, la Pentecôte annonce une mondialisation de la bonne nouvelle des "merveilles de Dieu" pour tous et toutes....

Puissions nous recevoir cet Esprit de Pentecôte!

Denis Prizé.

Commenter cet article