Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Association cultuelle de l'Eglise protestante unie de Saint Lô-Manche Sud.

Vers une nouvelle déclaration de foi

Notre Eglise protestante unie est invitée à réécrire une déclaration de foi. Comment dire l'essentiel de notre foi? Voici une proposition préparée par un groupe de théologiens de notre Eglise, sur laquelle nous pouvons discuter. Des réunions seront organisées par le conseil presbytéral. A vos plumes!

1

En Jésus le Christ, Dieu se révèle comme Parole

bouleversante et fondatrice. Il est pour nous source de liberté, sujet de joie. De son appel naît la foi, puissance de vie, qui donne à chacun une dignité nouvelle. Dieu rassemble dans une communion invisible toutes celles et tous ceux que son Esprit anime.

2

Pour entendre cette Parole vivante, l’Église protestante unie de France écoute le témoignage décisif des Écritures. Elle y puise sa certitude que, sans mérite de notre part, Dieu nous réconcilie sans cesse avec lui dans la vie, la mort et la résurrection de Jésus le Christ. Ainsi justifiés et libérés, nous sommes appelés à vivre de cette liberté auprès des autres.

3.

Qui témoigne de l’Évangile participe à la réconciliation du monde, œuvre de la grâce divine. Il rend visible l’amour de Dieu envers chaque être humain et sa sollicitude envers la création tout entière.

4.

Prédication et sacrements offrent au croyant une nourriture pour son chemin.

Par eux la Parole de Dieu résonne dans notre vie, retentit dans le monde. Elle nous ébranle, nous relève, nous engage. Elle brise les chaînes de l’injustice.

5.

L’Église protestante unie de France reconnaît pleinement la foi chrétienne dans les Symboles œcuméniques, les Livres symboliques et

les Confessions de foi de la Réforme. Elle reçoit la pluralité des expressions de la foi, vécue dans l’unité, comme signe de l’humanité de Dieu.

6.

L’Église partage une vérité qu’elle ne possède pas,

et qu’elle recherche avec passion.

En Jésus le Christ, elle est ouverture au

prochain et renvoie, bien au-delà

de ses propres insuffisances, au don gratuit de Dieu, à la beauté de sa Parole : à la merveille de sa grâce.

Commenter cet article