Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Association cultuelle de l'Eglise protestante unie de Saint Lô-Manche Sud.

Ce dimanche 22 mai, notre pasteur Basile anime le culte.

Deux lectures sont croisées:

Actes 6: 1-7

et 

Jean 14

Ce chapitre 14 de Jean contient le discours d'adieu de Jésus. Il a pour fonctions de laisser un testament et de rassurer les disciples, lesquels doivent garder tout à la fois la voix de leur maître et la voie(chemin) ouverte par Dieu. Le testament trouve des disciples angoissés ou prêts à retourner leur veste comme Judas ou Pierre. "Que votre coeur ne se trouble pas". Il y a en effet des raisons d'être troublé. "Il y a beaucoup de demeures..." Jean utilise un procédé apocalyptique fréquent au premier siècle. Le Christ se présente comme l'éclaireur qui ouvre le chemin et précède la troupe. Il faut que les disciples, il nous faut marcher sur un chemin (une quête permanente de sens) qui ne s'arrêtera qu'à la maison du Père. Les disciples, les chrétiens ne doivent pas s'occuper de cette maison. Dieu s'en occupe. Pas besoin de "réserver une chambre auprès du Père": Dieu pourvoira. Le testament est rassurant. Mais les disciples doivent faire face à des problèmes, comme le montre Actes 6, des difficultés au sein de la communauté. Il faut gérer les difficultés pour le bien commun.  L'Eglise entre déjà dans l'âge de la maturité. Le Christ promet l'aide du paraclet: le consolateur, le défenseur ou mieux le soutien, l'assistant. Donc les disciples sont associés à l'oeuvre du Christ. Notre Dieu vient nous dire: "Engagez vous, travaillez pleinement" de ce côté ci. "L'autre côté, je m'en occupe".

Fortifiés par cette promesse, nous communions au Christ par le pain et le vin (et jus de raisin).

Commenter cet article