Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Association cultuelle de l'Eglise protestante unie de Saint Lô-Manche Sud.

Ce dimanche 10 septembre, nous sommes réunis au temple de Granville, pour le culte de rentrée présidé par le pasteur Basile Zouma.

Nous louons Dieu au son de la guitare d'Alan, de la clarinette de Fay et de l'orgue de Gléna.

L'assistance est très diverse en âges.

Nous avons lu

Ezechiel 33, "le guetteur"

Romains 13: 8-10, "la dette de l'amour"

Matthieu 18: 15-20, "Comment agir quand ton frère pèche"

Voici quelques extraits de la prédication du pasteur:

Dans le passage de l'évangile de Matthieu, il est question de rapports interpersonnels dans l'Eglise.  Il s'agit d'exhorter à des rapports apaisés, équilibrés. Pourquoi Matthieu a-t-il eu le besoin de ces mises au point? Sans doute-le verset 15 le sous-entend- il devait y avoir des soucis dans la communauté où Matthieu écrivait. Le péché contre son frère, ou le péché tout court.  Ce péché qui est toujours un problème de relation, relation avec Dieu et son prochain.  Matthieu nous appelle à la vigilance, comme Ezechiel à être guetteur.  Là où des hommes s'associent, il y a toujours ce risque, rique de rupture, y compris dans l'Eglise quand se heurtent des questions de gouvernance, des compréhensions diverses de l'Evangile.  Matthieu rappelle d'abord des leçons de base pour l'exercice de la fraternité: la discrétion quand survient une difficulté, ne pas colporter... ce qui pourrait fermer au dialogue, mais voir son frère ou sa soeur. Matthieu envisage ensuite des désaccords qui ne se règlent pas. Parfois se pose la question des accords apparemment impossibles.  La phrase de Jésus: ce frère qui ne t'écoute pas, qui n'écoute pas l'Eglise, "qu'il soit comme un païen, un collecteur d'impôts". Des mots qui peuvent paraître durs, quand on songe au statut de ces personnes à cette époque, des personnes à éviter.  Or ce texte, il faut le lire et l'interpréter à la lumière de ce qu'on sait de Jésus. Jésus mange et accueille le collecteur d'impôts, comme Zachée, il se laisse même bousculer par des païens comme la syro-Phénicienne. Ainsi il nous faut être capables de dépasser nos frontières, les barrières des divergences. D'ailleurs Matthieu lui même était collecteur d'impôts et Jésus est allé le chercher dans sa condition même de publicain.  Paul nous rappelle que nous ne devons avoir les uns des autres que des rapports de dette d'amour. En Eglise, il ne s'agit pas de se ressembler mais de s'assembler...."

 

Commenter cet article